Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 6 Sep, 2018 dans Actualité | 0 commentaire

Finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2019

Finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2019

 

Mise à jour : une récente hausse des demandes d’information nous amène à reporter la date limite des inscriptions au 15 décembre 2018 ! Contactez-nous pour toute question.


Le mercredi 5 septembre à la Librairie de Verdun (Montréal), le Collège Marianopolis et les Horizons imaginaires ont dévoilé les cinq œuvres finalistes de cette année au Prix des Horizons imaginaires 2019 (3e édition), un prix intercollégial à jury étudiant axé sur la science-fiction et le fantastique.

Des étudiants de divers établissements du réseau collégial découvriront ainsi les romans suivants durant les activités du prix (discussions, rencontres avec les auteurs, etc.), avant de voter pour le livre qui devrait selon eux obtenir le prix en mai :

 

  • Hivernages, de Maude Deschênes-Pradet (Éditions XYZ)
  • Le Potager, de Marilyne Fortin (Éditions Québec Amérique)
  • De synthèse, de Karoline Georges (Éditions Alto)
  • La Ruche, de Michèle Laframboise (Éditions Les Six Brumes)
  • Borealium tremens, de Mathieu Villeneuve (Éditions La Peuplade)

 

Affiche réalisée par Qiu Fan Chen, étudiant au Collège Marianopolis

La sélection, déterminée par un comité d’experts, propose des œuvres fascinantes participant chacune à sa façon de la science-fiction et du fantastique. Un certain intimisme traverse la plupart des récits, qui invitent les lecteurs dans des ambiances secrètes et feutrées. Plusieurs revisitent l’imaginaire et le territoire québécois, en les propulsant dans des réalités nouvelles et étonnantes.

Cette année, une grande table ronde réunira les auteurs, les cégépiens et le public dans le cadre du Salon du livre de Montréal en novembre, et la remise du prix se tiendra durant la 40e édition du Congrès Boréal de science-fiction et de fantastique, à Sherbrooke en mai. Le prix tient aussi à remercier ses autres partenaires officiels, soit le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec (via l’Entente Canada-Québec), la Librairie de Verdun, les revues Les Libraires, Solaris et Brins d’éternité, ainsi que le Prix jeunesse des Univers parallèles.

C’est l’auteur François Blais qui a remporté le prix l’an dernier, avec son roman Les Rivières suivi de Les montagnes (Éditions de L’instant même).

Le Collège Marianopolis, un établissement d’enseignement anglophone, est reconnu comme un des meilleurs collèges préuniversitaires au Québec. Il offre des programmes d’enseignement à près de 2 000 étudiants d’origines culturelles variées, sélectionnés parmi les meilleurs diplômés d’écoles secondaires publiques et privées, de langue anglaise et française, de la province et d’ailleurs.

Pour en savoir davantage sur les Horizons imaginaires et sur le prix, visitez le site : www.horizonsimaginaires.ca

Affiche réalisée par Qiu Fan Chen, étudiant au Collège Marianopolis

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Info-SFFQ — 20 septembre 2018 | La République du CentaureLa République du Centaure - […] finalistes du Prix des Horizons imaginaires sont maintenant connu.e.s. Il s’agit de Hivernages (Maude Deschênes-Pradet, XYZ), Le Potager […]

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *