Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 5 Fév, 2018 dans Actualité | 0 commentaire

Quels horizons pour la session ?

Quels horizons pour la session ?

 

Par Mathieu Lauzon-Dicso
(coordinateur des Horizons imaginaires)

 

Si vous suivez les publications de ce site, vous avez probablement constaté que les dernières semaines ont été plutôt tranquilles; du moins, en apparence! En effet, l’équipe était « techniquement » en vacances, mais voilà que tout le monde est de retour au travail, et les activités visibles du blogue culturel des Horizons imaginaires ont repris !

 

La preuve, le premier article de 2018 est paru vendredi dernier, et c’est Amalia qui a eu le plaisir de lancer le bal ! Dans sa chronique, elle revient sur le roman Le Jeu du Démiurge de l’auteur québécois Philippe-Aubert Côté, un imposant récit de science-fiction publié en 2015 aux Éditions Alire. Comme pour plusieurs des œuvres dont traitent les étudiants de l’équipe, ce roman a été une découverte totale pour Amalia et, vous le comprendrez en lisant son texte, une très belle surprise, qui lui a permis de mieux connaître la SFFQ actuelle. Et d’avoir envie d’en lire davantage !

 

Crédit : Amalia Greve Danielsen

 

Il faut savoir que c’est d’ailleurs là l’objectif premier de ce blogue à visée pédagogique, qui avec le Prix des Horizons imaginaires, correspond au volet le plus public de nos activités. Si d’un côté, le Prix des Horizons imaginaires, dont la première édition intercollégiale est en cours, sert avant tout à promouvoir les littératures de l’imaginaire d’ici auprès des cégépiens et à aiguiser leurs habiletés en lecture et en réflexion critique, de l’autre côté, le blogue culturel, dont l’équipe est différente de celle du large jury d’environ 80 étudiants, a surtout pour but d’offrir un espace médiatique aux étudiants qui souhaitent faire entendre leurs voix sur des enjeux qui touchent aux cultures de l’imaginaire.

 

Ainsi, les articles que vous pouvez lire ici tirent davantage vers des réflexions d’étudiants sur les livres et les films qu’ils osent explorer, bien souvent en dehors de leurs habitudes de jeunes passionnés d’imaginaire. Ces chroniques ne sont donc pas à prendre comme des critiques culturelles comme on en retrouve dans les revues, les journaux et les sites professionnels : après tout, les étudiants, même s’ils adorent la science-fiction et le fantastique, ne sont pas des journalistes professionnels et ils n’ont pas le même bagage que des spécialistes. Mais ils ont des questions à poser, ils cherchent à comprendre les œuvres et veulent saisir les liens qui unissent tous ces livres et ces films entre eux, sans compter ce qui les rattache au monde qui les entoure. Et, évidemment, ils ont envie de partager tout cela avec vous, et ils espèrent pouvoir dialoguer avec d’autres amateurs, avec des créateurs, avec des connaisseurs, que ce soit en ligne ou en vrai !

 

Bref, si un des articles vous interpelle et que vous croyez avoir un commentaire qui saurait guider un des apprentis rédacteurs de l’équipe, n’hésitez pas à le partager ! Les étudiants vous en seront reconnaissants et ils seront heureux de poursuivre la discussion avec vous. Sait-on jamais, avec le temps, tout cela fera peut-être d’eux les prochains spécialistes des genres au Québec; c’est finalement là une belle raison d’être de ce blogue !

 

Dans les prochaines semaines, il sera donc question de romans récemment parus au Québec (Le Potager de Marilyne Fortin [Éditions Québec Amérique], De Synthèse de Karoline Georges [Éditions Alto], Maître Glockenspiel de Philippe Meilleur [Éditions VLB), etc.]), de séries télévisées surprenantes (Black Mirror, Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, etc.), de grands noms de la science-fiction anglo-saxonne (John Scalzi, Douglas Adams, etc.), le tout à raison d’un article chaque vendredi ! Comme quoi, on ne prévoit pas chômer à l’horizon !

 

Nous lancerons aussi une nouvelle série spéciale d’entrevues, qui permettra aux étudiants de l’équipe de rencontrer des professionnels d’ici – éditeurs, libraires, illustrateurs, traducteurs, organisateurs d’événements, etc. – afin de mieux comprendre le travail que ces derniers effectuent pour garder vivantes les cultures de l’imaginaire au Québec. Ces entrevues paraîtront chaque premier vendredi du mois, et la première d’entre elles rendra compte du dynamisme de l’équipe qui réussit, trois fois par an, à produire une excellente revue de SFFQ; on vous laisse « deviner » de qui il s’agit… ! 😉

 

En plus de ces publications régulières, d’ici quelques mois, toute l’équipe se réunira autour d’un vaste projet collectif, soit le dossier spécial du printemps. Nous avons récemment décidé que si le dossier d’automne nous permet de réunir nos efforts autour d’un thème précis (ex. L’école ou Montréal), celui du printemps amènera plutôt les étudiants de l’équipe à partir à la découverte de l’œuvre d’un auteur d’envergure, d’ici ou d’ailleurs, d’aujourd’hui ou d’autrefois.

 

Et pour le dossier de 2018, qu’on espère être le premier d’une longue série, les étudiants exploreront l’œuvre d’un des grands maîtres de la SFFQ : le regretté Joël Champetier. Il nous apparaissait primordial de rendre hommage à cet auteur qui a su façonner la littérature de genre au Québec et y imprimer sa marque bienveillante et captivante. Le dossier paraîtra vers la mi-avril, et sans vous en dévoiler trop de détails, nous pouvons tout de suite vous annoncer qu’avec des partenaires, nous organiserons une soirée spéciale en hommage à Joël Champetier et à son œuvre.

 

Pour rester dans les annonces concernant les événements, vous avez peut-être entendu parler de notre concert-bénéfice, un spectacle symphonique organisé en partenariat avec l’Orchestre à Vents de Verdun, qui aidera à consolider la bourse remise au lauréat du Prix des Horizons imaginaires, ainsi qu’à soutenir la mission de l’orchestre, soit de faciliter l’accès des jeunes à la pratique musicale. L’orchestre proposera un programme original, basé sur la musique de films, de séries et de jeux cultes de science-fiction et de fantastique : Harry Potter, Doctor Who, Final Fantasy VII, Game of Thrones, et plus encore !

 

Ce concert aura lieu le 22 février prochain, à 19 h 30 au Collège Marianopolis (4873, avenue Westmount). Les billets sont présentement en vente entre 10 $ et 15 $, et il est possible de s’en procurer en ligne ou en personne (d’ici quelques jours) à la Librairie de Verdun (4750, rue Wellington), l’un des partenaires officiels du prix. Nous espérons vraiment vous accueillir au collège, et que vous aurez envie de venir encourager les musiciens d’expérience de l’orchestre, ainsi que les causes défendues par cet événement.

 

 

Autre événement important, dont nous souhaitons vous rappeler les dates : le Congrès Boréal aura lieu du 4 au 6 mai 2018 à Montréal, dans les lieux mystérieux du Temple des francs-maçons (2295, rue Saint-Marc). Il est maintenant possible de s’inscrire en ligne, et de consulter plusieurs pages sur les invités qui y seront présents. L’équipe des Horizons imaginaires participera évidemment au congrès, notamment dans le cadre des activités officielles du Prix des Horizons imaginaires (table ronde avec les finalistes, délibérations finales des étudiants, remise du prix, etc.). Nous avons très hâte d’y être et nous espérons, encore une fois, que nous vous y verrons !

 

À noter qu’une programmation spécialement conçue pour les nouveaux visiteurs et les étudiants sera offerte le samedi, et que les organisateurs du congrès ont annoncé un tarif spécial pour les groupes scolaires : si vous êtes enseignants, pourquoi ne pas inclure cette sortie dans votre cours cet hiver ?

 

 

D’ailleurs, une autre initiative qui pourrait intéresser les enseignants, les bibliothécaires et les conseillers pédagogiques du réseau collégial consiste en l’Infolettre des Horizons imaginaires, à laquelle près d’une soixantaine de professionnels de cégeps et de collèges de partout au Québec sont déjà abonnés. Cette infolettre permet de rassembler des professionnels qui utilisent les cultures de l’imaginaire dans leurs pratiques pédagogiques, et de les tenir informés des nouvelles publications liées aux genres, de concours et de projets spéciaux en cours, de congrès et de colloques à venir, etc. Si vous n’êtes pas déjà abonnés à la liste d’envoi, n’hésitez pas à nous contacter pour en faire la demande, en précisant votre nom, votre fonction, votre discipline et votre établissement, ainsi que l’adresse électronique à laquelle vous souhaitez recevoir l’infolettre. Des envois sont faits toutes les 4 à 8 semaines; nous invitons d’ailleurs les acteurs du milieu culturel à nous transmettre les informations qu’ils jugent pouvoir être utiles aux abonnés.

 

Sur ce, nous vous laissons pour continuer de préparer mille-et-un projets à venir aux Horizons imaginaires ! Si cet article suscite de nouvelles questions, osez les poser dans les commentaires ou écrivez-nous en privé ! Sachez que d’autres belles surprises sont aussi en cours, que nous avons très hâte de pouvoir vous dévoiler !

 

Mais pour le moment, encore merci à vous tous de poursuivre le voyage avec nous au-delà des mondes possibles, dans les Horizons imaginaires !

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Info-SFFQ — 20 février 2018 | La République du CentaureLa République du Centaure - […] Aussi, dès le mois de mars, l’équipe proposera une entrevue avec des professionnels tous les premiers vendredis du mois,…

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *