Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 17 Mai, 2017 dans Cinéma et télévision | 0 commentaire

Une série télé « médiévale », musicale et marrante : Galavant !

Une série télé « médiévale », musicale et marrante : Galavant !

 

Par Francesca Robitaille et Ila Ghoshal

 

Galavant est une comédie musicale dont l’histoire a lieu au 13e siècle. Le chevalier Galavant a le cœur brisé après que le roi Richard a kidnappé l’amour de sa vie, Madalena. Tandis que Galavant tente de la secourir, Madalena avoue devant une foule d’aristocrates qu’elle préfère marier le roi parce qu’il est riche. De son côté, la princesse Isabella, dont les parents ont été faits prisonniers par Richard au moment où celui-ci envahissait le royaume, demande à Galavant de l’aider ; elle a toutefois des motifs inavoués…

Distribution : Joshua Sasse (Galavant), Timothy Odmunson (Richard), Mallory Jansen (Madalena) et Karen David (Isabella)

Diffusion : Deux saisons initialement parues sur ABC (2015, 2016), et actuellement disponibles sur Netflix.

 

Crédit photo : Francesca Robitaille

Comment avez-vous découvert cette série ?

Francesca : C’est Ila qui m’a présenté cette série. Elle m’en avait parlé à quelques reprises, et un jour, on a décidé de regarder quelques épisodes ensemble, et je suis devenue accro dès le début !

Ila : J’ai découvert Galavant sur Netflix quand j’étais censée être en train d’étudier pour des examens. Heureusement pour moi, la série n’était pas très longue, donc j’ai pu étudier et finir la série durant la même fin de semaine !

 

Qu’avez-vous aimé de cette série ?

Francesca : J’ai vraiment aimé le ton léger et humoristique de la série. Les blagues varient entre des références historiques, des niaiseries de la part des personnages et des clins d’oeil qui brisent le quatrième mur. En général, la série adopte un ton plutôt « Monty Pythonesque ». De plus, la profondeur des personnages principaux est aussi assez surprenante pour une série comique à « petit budget » ; ils sont très réalistes, et on peut reconnaître en eux plusieurs de nos amis. Leurs aventures sont aussi assez imprévisibles : le cas du bar gay au milieu de la forêt, celui de l’incident avec l’épée, etc. !

Ila : J’ai adoré les moments où la série brise le quatrième mur (surtout dans l’épisode « Will My Day Ever Come »), mais aussi les blagues dans les chansons et le fait que les personnages sont très attachants. C’est vraiment la série parfaite à regarder quand on veut quelque chose de drôle et de léger, quand on ne veut pas trop réfléchir. Ça me rappelle un peu la série Brooklyn Nine-Nine version fantasy burlesque pour cela.

 

Qu’avez-vous moins aimé de la série ?

Francesca : Les trames narratives de Galavant et d’Isabella étaient prévisibles, mais comme on veut quand même que ça se passe comme ça se passe avec eux, ce n’est pas vraiment un problème !

Ila : C’est une émission qu’il faut regarder d’un coup, sinon on risque de trouver que l’intrigue progresse trop lentement.

 

Qu’auriez-vous aimé voir dans la troisième saison si elle n’avait pas été annulée ?

Francesca : Les plans du « Dark Evil Lord » qui est en fait un consultant de mode, la suite de la quête de Gareth pour retrouver Madalena… et le retour des « pirates ». Regardez les deux premières saisons pour comprendre !

Ila : Et bien sûr, en voir davantage sur Tad Cooper, l’animal domestique du roi Richard.

 

Quel est votre moment préféré de la série ?

Francesca : Lorsque Sid remet son épée à Galavant ! Ou quand Galavant fait sa « déclaration » d’amour à Isabelle en étant intoxiqué, et ce juste avant de se faire assommer ! Ou la fois où Madalena décide qu’elle préfèrerait être riche plutôt que fuir sa prétendue captivité.  Ou encore… bref, vous voyez sans doute où je veux en venir !

Ila : Chaque fois que personne ne laisse à Sid la chance de faire la grande finale des chansons. Chaque fois que les pirates sont à l’écran. Chaque fois qu’on a affaire à la « démocratie » de l’ancien royaume de Richard. Et chaque fois que Worwood ne veut pas laisser un enfant seul avec Madalena parce que celle-ci est un peu trop enthousiaste du D’DEW.

 

Et le meilleur rebondissement dans l’intrigue – sans spoiler s’il vous plaît ?

Francesca : L’explication du nom de Galavant

Ila : L’identité du cousin d’Isabella.

 

Y a-t-il un numéro musical que vous aimez plus que les autres ?

Ila : Mes numéros préférés sont « A New Season », « Off with his Shirt » et « Dance Until You Die ». Toutes ces chansons sont vraiment drôles, en plus d’être de bonnes chansons en soi. Disons que j’ai été très contente de les retrouver sur Spotify !

Francesca : Oui, vraiment ! Personnellement, j’ai adoré « Secret Mission »  ou « Recap Song ».

 

Êtes-vous normalement amatrices de comédies musicales ?

Francesca: D’habitude, je ne les aime pas tant que ça, mais avec Galavant, j’ai adoré le fait que les chansons y sont utilisées comme des éléments de l’intrigue et que les personnages y font référence plutôt que de faire comme si elles n’avaient jamais eu lieu.

Ila : Généralement, je ne regarde pas vraiment de comédies musicales, parce que je trouve que les chansons ralentissent souvent le rythme de l’histoire. J’ai vraiment apprécié le fait que ce n’est pas le cas dans Galavant. En effet, les segments chantés sont vite devenus les parties que je préférais de l’émission.  

 

Qui devrait regarder cette série, selon vous ?

Ila : Les gens qui se cherchent une émission drôle, mais qui ne veulent pas s’investir dans une série qui compte déjà 10 saisons ! Ou ceux et celles qui ne veulent simplement pas trop réfléchir devant leur écran.

Francesca : N’importe qui qui aime l’humour à la Monty Python.

 

Selon ce que vous savez de la personnalité de l’une et l’autre, lequel des personnages de la série vous représenterait le mieux ?

Francesca : Ila est un mélange de Richard et de Madalena, puisqu’elle a les aspirations et les intentions de Madalena (qui ne voudrait pas devenir reine ? personne !). Et le taux de succès de ce qu’elle entreprend est similaire à celui de Richard, donc ça tire vers le négatif…

Ila : Francesca est aussi égocentrique que Sid et Galavant combinés, mais elle est aussi patiente que Gareth quand vient le temps d’interagir avec les autres – c’est-à-dire qu’elle est particulièrement impatiente !

 


 

Francesca est une étudiante passionnée d’à peu près tout ! Si elle n’est pas en train de lire, on peut la retrouver en train de faire du sport – la course et la natation sont ses préférés -, de regarder des films sur Netflix ou de planifier son prochain voyage. Rarement sans son latte à la main, elle est toujours à la quête de nouveaux cafés où elle peut « étudier », c’est-à-dire ouvrir ses cahiers, les laisser en plan, puis se consacrer à la lecture d’un bon roman (très probablement du Ursula Le Guin ou quelque chose de semblable).

 

Ila est une étudiante de deuxième année en sciences à Marianopolis. Son obsession pour les genres de l’imaginaire a commencé par Harry Potter et n’a pas cessé de grandir depuis. Quand elle n’est pas en train d’étudier ou de lire, elle passe son temps à faire de la randonnée, à regarder des séries sur Netflix et à explorer les restaurants de Montréal. Sa participation au Prix littéraire de collégiens en 2016 (vivent les livres gratuits !) l’a amenée à rejoindre l’équipe des Horizons imaginaires.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *