Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 24 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Fortune fatale

Fortune fatale

 

Par Ila Ghoshal

 

La Ville de Mont-Royal, avec ses grandes maisons et ses pelouses bien entretenues, donne l’impression d’être un secteur cossu de la région de Montréal, un endroit parfait pour les familles influentes. Or, La chambre verte, le plus récent roman de l’auteure québécoise Martine Desjardins, nous présente plutôt une histoire sombre, lourde des secrets de la famille Delorme, dont la lignée de notables commence en même temps que la cité-jardin est créée. Paru aux Éditions Alto en 2016, ce roman gothique met en scène l’horrible couple de Louis-Dollard et Estelle Delorme, leur fils Vincent, la mystérieuse Penny Sterling et les trois «brebis sacrificielles» Morula, Blastula et Gastrula, des personnages curieux que découvriront cette année les cégépiens qui formeront le jury du Prix des Horizons imaginaires, puisque le roman vient d’être annoncé comme l’un des cinq finalistes de 2018, en plus d’avoir obtenu le Prix Jacques-Brossard de science-fiction et de fantastique en mai dernier!

Lire plus

Posté par le 23 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 3 commentaires

Un roman qui frappe dans le noir

Un roman qui frappe dans le noir

 

Par Francesca Robitaille

 

Le Chasseur, une novella de Geneviève Blouin, est paru en 2012 aux Éditions Les Six Brumes, dans la collection «Nova», qui permet à l’éditeur de publier des récits indépendants d’une centaine de pages. On y suit Hugues Dussault dit «Le Chasseur», un ancien champion de combats ultimes, dont la blessure qu’il a subie à la tête l’a rendu aveugle. Suite à cette blessure, Hugues a développé l’acuité de son ouïe, de son odorat et de son toucher, ce qui lui a permis de fonctionner sans la vue. Dès les premières pages, la façon dont est présenté le handicap de Hugues renforce le sentiment d’angoisse et l’anticipation expectative qu’on ressent: comme Hugues est le narrateur, les descriptions qu’on lit sont entièrement dépourvues d’éléments visibles. Cependant, il ne faut surtout pas croire que ces descriptions sont mauvaises, bien au contraire! Geneviève Blouin réussit très adroitement à nous faire ressentir l’environnement de Hugues comme lui le perçoit, à travers les mouvements, les sons et les odeurs qui l’entourent.

Lire plus

Posté par le 23 Sep, 2017 dans Entrevues | 0 commentaire

À la rencontre de l’Orchestre de Jeux Vidéo (OJV) de Montréal!

À la rencontre de l’Orchestre de Jeux Vidéo (OJV) de Montréal!

 

Par Xinyi Zhou

 

Le 8 septembre dernier, j’ai eu la chance de rencontrer des musiciens de l’Orchestre de Jeux Vidéo (OJV) durant une séance préparatoire de leur nouveau concert consacré à la musique des films du Seigneur des Anneaux, dont mon collègue Adario vous prépare un compte rendu, puisqu’il a assisté à ce spectacle hier soir en compagnie d’autres membres de l’équipe des Horizons imaginaires!

 

Pour ceux et celles qui ne le connaîtraient pas, l’OJV se spécialise dans la musique de jeux vidéo, avec quelques incursions dans les univers musicaux d’oeuvres associées à la culture geek. L’orchestre a été fondé en 2008, et compte près d’une cinquantaine de musiciens, tous sous la direction de Jonathan Dagenais, le directeur musical de l’ensemble. Ces dernières années, ils ont établi un riche répertoire, qui contient des pièces tirées de multiples univers de jeux vidéos, comme The Legend of Zelda, Kingdom Hearts, Final Fantasy ou Super Mario!

Lire plus

Posté par le 22 Sep, 2017 dans Réflexions | 0 commentaire

Les contes et légendes oubliés de Montréal

Les contes et légendes oubliés de Montréal

 

Par Sylvain Liu

 

«La tour de Trafalgar»[1]. C’est le titre de l’oeuvre que je m’apprête à lire, une nouvelle fantastique parue en 1835 dont l’histoire se déroule sous la dense végétation qui couvrait alors les flancs du Mont-Royal, un jour où le ciel est assombri par de lourds nuages orageux desquels provient le grondement menaçant du tonnerre. Le Mont-Royal est un endroit qui ne m’est pas étranger du tout. Je m’y rends souvent pour profiter du plein air et faire de l’exercice physique, et j’associe intimement son nom à ma ville natale, Montréal. Quel lien existe-t-il entre cette colline qui se dresse en plein coeur d’une ville bercée par le rythme du métro-boulot-dodo anodin de la vie… et une histoire qui fait glacer le sang? Ma curiosité m’emporte, et je pose les yeux sur la première ligne. À mesure que je progresse dans ma lecture, je suis plongé dans une ambiance mystérieuse, où planent l’hostilité et l’angoisse. Et c’est ainsi que se dévoile peu à peu à moi un Montréal peuplé de mythes et de légendes étranges…

Lire plus

Posté par le 22 Sep, 2017 dans Réflexions | 0 commentaire

«Montréal, ville imaginaire» : notre dossier thématique de l’automne 2017!

«Montréal, ville imaginaire» : notre dossier thématique de l’automne 2017!

 

Par Daphnée Lopresti

 

À la fin de chaque après-midi, j’ai hâte de prendre le bus qui me reconduira chez moi. Ce n’est pas parce que j’ai une passion immense pour le transport en commun; c’est une solution efficace et intelligente aux bouchons de circulation et à la consommation excessive d’essence, mais sans plus. Ce qui rend mes déplacements magiques, c’est que l’autobus que je prends passe chaque soir derrière le studio 3 de Mels Cité du Cinéma, le plus grand studio de cinéma dans la région de Montréal. Et actuellement, les décors du prochain X-Men: Dark Phoenix sont bien visibles depuis la route. Alors chaque soir je choisis mon siège avec soin et j’étire le cou pour admirer les décors grandeur nature des studios. J’ai drôlement hâte de voir le film à sa sortie, prévue pour novembre 2018, et de pouvoir taper sur l’épaule de mon voisin pour lui dire avec fierté que telle ou telle scène au décor familier a probablement été tournée à Montréal.

 

Entrer par effraction dans ce studio de tournage n’est toutefois malheureusement pas possible, mais cela ne veut pas dire que je doive rester sur ma faim et que Montréal n’a rien d’autre à m’offrir pour satisfaire mes envies d’aventure et d’imaginaire! J’ai la chance de vivre près de Montréal, où toutes sortes d’événements fantastiques s’organisent et où mille et un livres à découvrir s’écrivent. Encore mieux : cette année, la ville a la tête à la fête! Pour son 375e anniversaire, une foule d’activités ont lieu dans plusieurs quartiers et sphères d’activité de la métropole. Aux Horizons imaginaires, nous avons décidé de nous joindre aux célébrations en ajoutant nos voix à celles qui chantent Montréal. C’est donc sous un angle différent, celui des mondes de l’imaginaire, que nous vous proposons de découvrir notre ville.

Lire plus