Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 13 Avr, 2018 dans Actualité | 0 commentaire

Un an, un dossier, un hommage

Un an, un dossier, un hommage

 

Par Mathieu Lauzon-Dicso

Coordinateur des Horizons imaginaires

 

C’est le 21 avril 2017 que nous publiions nos premiers articles sur le blogue culturel des Horizons imaginaires : un texte de présentation du projet, un autre pour décrire le club étudiant MAGI-EM, une chronique sur la série BD L’Académie des chasseurs de primes et une entrevue avec Norbert Spehner et Richard Leclerc sur la création du fanzine Requiem, devenu la revue Solaris…

 

Le tout amorçait notre premier dossier thématique, qui avait permis à de nombreux étudiants de faire équipe pour parler d’œuvres de science-fiction et de fantastique qui évoquent les liens entre les cultures de l’imaginaire et le monde de l’école.

 

Déjà un an, donc, et près de 90 articles! Et laissez-moi vous dire que nous sommes immensément fiers de ce que nous avons accompli jusqu’à présent! Toute l’expérience nous a permis de rencontrer des artisans exceptionnels, de découvrir des œuvres étonnantes et, surtout, d’autres passionnés d’imaginaire comme nous!

 

On n’ose à peine imaginer ce qui pourrait bien arriver d’ici l’an prochain (même si je peux vous avouer qu’on prépare de très — très! — belles choses…)

 

Et parmi elles, il y a ceci : dorénavant, chaque printemps, l’équipe des Horizons imaginaires proposera un dossier spécial dont tous les articles traiteront de l’œuvre d’un auteur qui a marqué les littératures de l’imaginaire, qu’il s’agisse d’un écrivain du Québec ou d’ailleurs. Cela permettra ainsi aux étudiants de l’équipe d’approfondir leurs connaissances sur un même corpus influent, d’échanger entre eux sur les mêmes livres et de partager leurs impressions et leurs réflexions avec vous. Après tout, c’est là un des principaux objectifs du projet : en effet, le but de la plateforme n’est-il pas de faire découvrir de nouveaux territoires imaginaires aux étudiants qui en assurent l’animation? Nos apprentis rédacteurs souhaitent explorer le meilleur de la science-fiction et du fantastique, et c’est ce que les responsables du projet leur offriront — promis!

 

Quoi de mieux, alors, que de leur proposer un voyage dans les univers d’un des grands écrivains de l’imaginaire au Québec, soit le regretté Joël Champetier (1957-2015), dont le talent de conteur, l’amour des bonnes histoires et le respect envers les jeunes auteurs ont durablement marqué les littératures de genre d’ici, sans compter la communauté d’auteurs et de lecteurs qui les célèbrent?

 

Crédit photo : Mathieu Lauzon-Dicso

 

De La Taupe et le dragon à RESET — Le Voile de lumière, les livres de Joël Champetier forment « un programme de lecture » passionnant, qui réunit un peu de tout ce que la science-fiction, le fantastique et la fantasy ont de mieux à proposer. De l’aventure et du rythme, des personnages finement développés, des intrigues mémorables et surprenantes, de l’émotion, le tout servi par un style maîtrisé, clair, simple mais pas simpliste; bref, une littérature de qualité qui demeure aussi accessible aux nouveaux lecteurs qu’encore et toujours fascinante pour les amateurs d’imaginaire plus chevronnés!

 

C’est donc avec un immense plaisir que je vous invite, chers lecteurs, à lire les différents articles qu’une bonne dizaine d’étudiants de l’équipe ont préparés pour le blogue et qui seront mis en ligne dans les prochains jours. Il y sera notamment question des trois principaux genres dans lesquels les romans de Joël Champetier nous entraînent, par le biais d’articles collectifs que les étudiants ont réalisés sur ses romans de SF, de fantasy et de fantastique. Évidemment, les étudiants ont fait tout cela en pastichant un peu les histoires de Joël Champetier, en jouant avec les codes de la fiction et de l’entrevue, du débat d’idées et de la visite touristique…! Quant à La peau blanche, le roman se mérite un article à lui seul, où la question des liens avec le cinéma sera mise de l’avant, puisqu’après tout, ce récit de « vampires montréalaises » demeure un des rares livres de SFFQ à avoir été adapté au cinéma!

 

Crédit photo : Mathieu Lauzon-Dicso

 

Des entrevues avec quatre auteurs de SFFQ, soit Ariane Gélinas, Héloïse Côté, Frédérick Durand et Hugues Morin, permettront aussi d’avoir le regard de chacun d’entre eux sur le rôle que Joël Champetier a joué tant auprès d’eux, dans leur propre écriture, que plus généralement, dans l’évolution des littératures de l’imaginaire au Québec. On ne peut oublier l’apport important que Joël Champetier a eu sur la SFFQ à titre de directeur littéraire, notamment auprès de la revue Solaris, où il a été rédacteur en chef pendant de nombreuses années. Nous en profitons donc pour remercier les quatre auteurs qui ont accepté de répondre aux questions des deux apprenties rédactrices de l’équipe!

 

Nous souhaitions aussi axer le dossier sur « l’exploration spatiale » des romans, soit de mettre de l’avant certains des lieux visités par les personnages des divers romans. Or, si on essayait de s’y rendre « réellement », comment ferait-on pour bien planifier notre séjour? Quels hôtels, quelles tavernes, quels sites touristiques vaudraient le détour…? Et qui serait le mieux en mesure de nous conseiller…? C’est ce que vous saurez d’ici peu!

 

Bref, la préparation de ce premier dossier consacré à l’œuvre d’un même auteur a été — et continue d’être — une belle expérience pour les étudiants de l’équipe, qui ont pu découvrir un écrivain important et une œuvre vers laquelle la plupart des apprentis rédacteurs ne seraient normalement pas allés sans cette expérience. Pour plusieurs, il s’agissait de premiers pas dans les horizons imaginaires des littératures québécoises de science-fiction, de fantastique ou de fantasy, mais visiblement pas les derniers!

 

Crédit photo : Mathieu Lauzon-Dicso

 

Ne reste plus qu’à vous inviter à la soirée « Joël Champetier, créateur d’univers », que nous coorganisons avec l’équipe du Prix Hommage visionnaire : l’événement aura lieu le mercredi 18 avril en soirée, à la Librairie de Verdun (4750, rue Wellington). Diverses animations, par des auteurs invités (Patrick Senécal, Geneviève Blouin, Ariane Gélinas et Pascal Raud) et des étudiants des Horizons imaginaires du Collège Marianopolis et du Collège de Bois-de-Boulogne, permettront aux visiteurs d’en apprendre davantage sur l’impact des romans de Joël Champetier sur la SFFQ! L’entrée est gratuite et ouverte à tous, donc n’hésitez pas à venir célébrer avec nous!

 

Sur ce, je n’ai plus qu’à vous souhaiter, chers lecteurs, une trépidante exploration des mondes imaginaires, avec nous et d’autres lecteurs; avec les auteurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

 

Et avec Joël Champetier, qui ne nous a jamais quittés.

 

Crédit photo: Mathieu Lauzon-Dicso (Photo de Joël Champetier : Pothier photo)

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hommage à l'auteur Joël Champetier par les Horizons imaginaires - Clair/Obscur - […] Afin de célébrer la vie et l’accomplissement de Joël Champetier, un grand homme, auteur et éditeur, plusieurs intervenants viendront vous…
  2. Info-SFFQ — Avril 2018 | La République du CentaureLa République du Centaure - […] manquez pas le dossier thématique sur Joël Champetier (en lien avec la soirée qui a eu lieu le 18…

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *