Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 30 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Quand Montréal chante la fin du monde

Quand Montréal chante la fin du monde

 

Par Sabina Roman

 

Oscar de Profundis, écrit par Catherine Mavrikakis, est paru aux éditions Héliotrope en 2016. C’est une oeuvre littéraire étrange, qu’on n’a pas l’habitude de voir dans le catalogue d’un éditeur généraliste, car elle prend des airs de science-fiction post-apocalyptique. L’approche disons «littéraire» de ce type d’imaginaire me plaît vraiment; on pourrait dire que c’est ma découverte du moment, car je suis tombée sur les œuvres de plusieurs auteurs qui en font, qu’ils l’aient voulu ou pas. J’aime bien cette sorte d’écriture où l’art joue à faire bouger les choses, où l’œuvre dépasse son récit, où les marges se rencontrent; un peu comme des plaques tectoniques en mouvement qui font exploser la réalité.

Lire plus

Posté par le 29 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Quête tachée de couleurs sombres

Quête tachée de couleurs sombres

 

Par Daphnée Lopresti

 

Qui aurait cru que sous la couverture d’Au rendez-vous des courtisans glacés se cachaient autant de thèmes marquants? Sous sa façade grise et rouge se profile un spectre de couleurs et de nuances complexes qui s’entrecroisent et bâtissent une histoire à l’image du Palais des congrès de Montréal. Grandiose, multicolore et pleine d’effets d’ombres et de lumières saisissants. Vous saisissez la métaphore? Si on est pour élaborer un dossier sur Montréal, aussi bien utiliser des figures de style qui mettent la ville en valeur!

 

Le roman dont je vous parle aujourd’hui, réédité en 2015 chez Les Six brumes avant une première parution, incomplète, chez La Veuve noire en 2004, a été écrit par Frédérick Durand, dont vous pouvez lire ici l’entrevue que Tiffany Qian a faite avec lui dans le cadre de notre premier dossier thématique, sur «L’imaginaire à l’école»!

Lire plus

Posté par le 28 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Sombres secrets et aventures endiablées

Sombres secrets et aventures endiablées

 

Par Adario Chirgwin-Dasgupta

 

«Ne jugez pas un livre par sa couverture.» On nous le répète sans cesse, mais avouons-le: dès qu’on voit le dessus d’un roman, on en évalue la valeur immédiatement! On s’entend qu’un livre de qualité devrait donc arborer une page couverture convenable! Toutefois, Et si le diable le permet, le dernier roman de Cédric Ferrand, paru en mai dernier aux Moutons électriques, a été doté d’une couverture qui est tout amochée – mais par exprès! Fausses déchirures, traces d’usure et bouts de ruban adhésif, tout contribue au trompe-l’œil d’une esthétique de l’usé, comme si le livre était un vieux bouquin. On dirait quasiment une sorte de journal de bord, bourré de notes, peut-être celui d’un détective, si l’on considère les deux silhouettes sur la couverture, qui, selon moi, semblent celles d’un homme et d’une femme habillées à la Sherlock Holmes. Ce n’est d’ailleurs pas trop loin de la vérité – on découvre rapidement que l’histoire se déroule en 1930, deux ou trois décennies après les dernières aventures de Holmes. D’ailleurs, bien que cette «étrange aventure de Sachem Blight & Oxiline» ait lieu à Montréal et non à Londres, notre belle ville prend un peu les airs de la capitale britannique. Enfin, je dévie du sujet – venons-en à l’histoire!

Lire plus

Posté par le 27 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Aliss au Montréal des merveilles

Aliss au Montréal des merveilles

 

Par Dorsa Afshin

 

En 18 ans d’existence au Québec, j’ai toujours de la difficulté à croire que ce n’est que la semaine passée que j’ai enfin lu mon premier roman du fameux auteur québécois Patrick Senécal! Et c’est à grâce à son 4e roman, Aliss, paru aux Éditions Alire en 2000, que je commence à découvrir cet auteur.

 

Cette brique de 500 pages raconte les aventures d’Alice Rivard durant un mois, des aventures déclenchées par sa décision de lâcher ses études au cégep et de partir vivre en appartement à Montréal. En essayant de rattraper un portefeuille et de le remettre à son propriétaire, qu’elle ne connaît pas, Alice se retrouve à une station de métro qui ne lui est aucunement familière et qui la mène à un quartier bien curieux dont elle n’a jamais entendu parler: Daresbury. Elle réalise bien vite que, tout comme au fameux Pays des merveilles où voyage son homonyme dans le roman de Lewis Carroll, à Daresbury, rien ne semble avoir de sens; l’illogisme y règne en maître!

Lire plus

Posté par le 26 Sep, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 2 commentaires

Un havre de grâce… ou un enfer glacé?

Un havre de grâce… ou un enfer glacé?

 

Par Yu Hong

 

C’était pendant l’été du 375e de Montréal; je le lisais durant mes pauses, au travail. Par temps de canicule, ce roman a su me rafraîchir; par temps pluvieux et venteux, il m’a plutôt glacé le sang, bien que j’eue été enveloppée dans plus de trois couches de vêtements. Malgré tout, cette lecture a été une belle aventure littéraire, qui a refaçonné et déformé l’histoire de Montréal que j’avais apprise dans mes cours du secondaire. Ce livre, c’est Demonica, écrit par Hervé Gagnon et paru aux Éditions Recto-Verso en 2016. C’est un roman d’horreur dont l’histoire se passe à l’époque des Guerres de Religion en France, dans un petit hameau fictif du nom de Havre-Grâce, dans l’archipel d’Hochelaga.

Lire plus