Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 28 Juin, 2017 dans Événements et expositions | 7 commentaires

Deux jours en Boréalie !

Deux jours en Boréalie !

 

Par collectif

 

C’était un matin pluvieux et venteux du début de mai à la gare Centrale de Montréal, propice aux pensées fébriles et à l’excitation curieuse qui animent ceux qui partent à l’aventure !

 

Armés de potions chaudes et revigorantes, d’écrans tactiles aux lumières fantasmagoriques et d’un surprenant programme en ligne, Amalia, Francesca, Matt, Tiffany et Yu, cinq braves explorateurs des Horizons imaginaires, embarquaient dans le train qui les amènera au Congrès Boréal, un rassemblement d’individus bien insolites dont les folles passions pour la science-fiction et le fantastique ont animé, le temps d’une fin de semaine, les lieux magiques du Monastère des Augustines de Québec.

Voici leur compte rendu collectif du séjour qu’ils y ont fait, accompagnés de Mathieu, leur enseignant de français !

Lire plus

Posté par le 21 Juin, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 3 commentaires

Une spirale à travers le temps…

Une spirale à travers le temps…

 

Par Alina Orza

 

Et si tout, depuis la création de l’univers, était interrelié par un simple symbole ? C’est la prémisse d’où part l’auteur Marcus Sedgwick dans son recueil de nouvelles The Ghosts of Heaven, publié aux éditions Orion en 2014. Cet ouvrage est composé de quatre nouvelles, ou « quartiers », intitulées respectivement « Whispers in the Dark », « The Witch in the Water », « The Easiest Room in Hell » et « The Song of Destiny ». Dans « Whispers in the Dark », écrit en vers libres, on suit les aventures d’une jeune fille vivant à l’âge des cavernes, alors qu’elle est initiée à un rituel macabre. Dans « The Witch in the Water », on nous raconte l’histoire d’Anna, une jeune Anglaise du 18e siècle accusée de sorcellerie. « The Easiest Room in Hell » nous transporte en Nouvelle-Angleterre durant les années 1920, dans un hôpital psychiatrique où le docteur James rencontre Charles Dexter, un patient en apparence lucide, qui souffre pourtant d’une curieuse phobie. Finalement, « The Song of Destiny » raconte le voyage de Keir Bowman, un Sentinelle à bord du vaisseau Song of Destiny, qui au bout d’un périple de 100 ans après avoir quitté la Terre, doit atteindre la planète Lyca. Seulement, lorsque Bowman se fait réveiller de son sommeil artificiel pour une séance d’entretien de routine, il constate que six autres passagers sont morts dans d’étranges circonstances… Ces quatre nouvelles sont toutes reliées par un symbole commun qui joue un rôle plus ou moins signifiant dans chaque intrigue : la spirale. Selon l’auteur, ces quatre nouvelles peuvent être lues dans n’importe quel ordre, et chaque ordre, supposément, donne une signification différente à l’ensemble.

Lire plus

Posté par le 14 Juin, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Les Enkidars et leur histoire

Les Enkidars et leur histoire

 

Par Wan Jing Mai

 

Imaginez deux peuples rivaux, les « Gardiens » et les « Faucheurs », qui comme les Capulets et les Montaigus de Roméo et Juliette, se vouent une haine sans merci. Imaginez leurs ressortissants comme des êtres magiques et ailés, dans un vingt-et-unième siècle proche du nôtre. Vous êtes alors en train d’entrevoir le contexte de la trilogie du Livre de Saskia, une fantasy urbaine de l’auteure française Marie Pavlenko, dont le premier tome est originalement paru à la maison d’édition Scrinéo en 2011 dans sa collection pour la jeunesse ; la série est toutefois maintenant disponible dans la collection « PKJ » de Pocket. Les Gardiens et les Faucheurs forment donc la race des Enkidars ; ces deux peuples existent depuis la nuit des temps et vivent parmi les humains un peu partout sur Terre, à l’insu de ces derniers. Découvrir l’existence de tels êtres est une chose, incroyable en soi ; devoir accepter le fait, du jour au lendemain, qu’on appartient à un groupe d’êtres si surnaturels en est une autre ! Eh bien, c’est ce qui arrive à Saskia, 18 ans, l’héroïne de la série. Et comme si ce n’était pas assez, elle réalise aussi que deux inconnus la suivent partout où elle va. De quoi rendre une personne folle, quoi ! Non seulement cela la force à réévaluer toute son identité et à se remettre en question, mais il faut aussi qu’elle soit entraînée dans une suite de dangers inconnus, qui surviennent alors qu’une vieille prophétie s’actualise. Ne voulant d’abord pas croire être « l’Élue » de la légende, surtout sans preuves concrètes, Saskia décide plutôt de faire semblant de continuer à mener une vie normale, en ne pouvant s’empêcher d’essayer de maîtriser les nouveaux pouvoirs qu’elle vient de se découvrir. Évidemment, ça devient plus complexe pour elle, pour le plus grand plaisir des lecteurs !

 

Lire plus

Posté par le 7 Juin, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Un manga amusant, aux personnages diversifiés !

Un manga amusant, aux personnages diversifiés !

 

Par Amalia Greve Danielsen

 

Les mangas sont, à mon humble avis, la spécialité des Japonais. Ils maîtrisent très bien cet art, et tous les mangas et les animés que je suis, comme Bleach, Hunter x Hunter et Magi, sont d’origine japonaise. Cela explique pourquoi j’ai été si agréablement surprise lorsque j’ai récemment fait la découverte de Radiant, une série de mangas français. En fait, plus que surprise, j’étais littéralement soufflée ! Tony Valente, le mangaka, a su créer avec Radiant un manga qui rejoint le niveau des Japonais, tout en gardant une certaine touche française, un humour qu’on sent plus vrai, qui n’est pas passé par le filtre de la traduction. Demeurant à Montréal, Tony Valente a écrit jusqu’à présent les six premiers tomes de Radiant, qui sont publiés par les éditions Ankama depuis 2013. Il ne m’a fallu lire que le premier chapitre du premier tome pour me convaincre que j’étais tombée sur une excellente série ! « Oui, oui, on comprend que t’as aimé ça, mais de quoi ça parle, Amalia ? » Bon…

Lire plus