Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posté par le 30 Avr, 2017 dans Entrevues | 0 commentaire

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Frédérick Durand

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Frédérick Durand

 

Par Tiffany Qian

 

Afin de bien asseoir le tout premier dossier thématique de la revue des Horizons imaginaires, un dossier qui traite des liens entre les cultures de l’imaginaire et le monde étrange de l’école, nous avons interviewé neuf auteurs de science-fiction et de fantastique du Québec et de France, qui ont gracieusement accepté de répondre à nos questions. Évidemment, il ne s’agit pas de neuf choix aléatoires, puisque tous ces écrivains pratiquent le métier d’enseignant ou l’ont pratiqué pendant un certain moment ! Et ils ont beaucoup à nous dire de la position ambivalente qu’ils occupent…

 

Horizons imaginaires : Comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs en tant qu’auteur et en tant qu’enseignant ?

  

Frédérick Durand : Je publie des nouvelles depuis 1992 et des romans depuis 1997. Je me suis consacré à plusieurs genres (thriller, poésie, roman historique, fantastique, littérature générale), mais j’ai recentré ma pratique d’écriture sur le thriller et sur le fantastique, ces dernières années.

Du côté de l’enseignement, je suis professeur depuis 2002. J’ai fait mes premières armes à l’Université du Québec à Trois-Rivières avant d’enseigner dans un collège privé (le Collège Laflèche) de 2002 à 2006, puis au cégep de Trois-Rivières, de 2007 à aujourd’hui. Je préfère l’enseignement au collégial pour la convivialité et l’interaction qui le caractérisent.

Lire plus

Posté par le 30 Avr, 2017 dans Réflexions | 0 commentaire

Littérature québécoise, lectures étudiantes Ou l’expérience d’être dans un jury littéraire des collégiens (partie 2)

Littérature québécoise, lectures étudiantes Ou l’expérience d’être dans un jury littéraire des collégiens (partie 2)

 

Par Alexandra Klisurova

 

La lecture n’est pas seulement un passe-temps ; c’est une manière d’apprendre, une invitation à la réflexion, une escapade vers des mondes nouveaux. C’est pourquoi les genres de l’imaginaire sont si populaires : ils nous offrent de s’évader le temps d’une lecture, de nous faire rêver, de nous faire croire dans des mondes ou des événements qui échappent à la réalité de tous les jours. La lecture, quant à elle, invite à la discussion. Personnellement, je suis si affectée par mes lectures que j’en déborde, et que cela soit par un journal intime, une critique ou une discussion avec des amis, j’ai tout simplement besoin d’en parler. Voici donc la beauté du Prix des Horizons imaginaires : il m’a offert un espace où parler de mes lectures de l’imaginaire avec mes pairs.

Lire plus

Posté par le 29 Avr, 2017 dans Entrevues | 0 commentaire

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Johan Heliot

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Johan Heliot

 

Par Tiffany Qian

 

Afin de bien asseoir le tout premier dossier thématique de la revue des Horizons imaginaires, un dossier qui traite des liens entre les cultures de l’imaginaire et le monde étrange de l’école, nous avons interviewé neuf auteurs de science-fiction et de fantastique du Québec et de France, qui ont gracieusement accepté de répondre à nos questions. Évidemment, il ne s’agit pas de neuf choix aléatoires, puisque tous ces écrivains pratiquent le métier d’enseignant ou l’ont pratiqué pendant un certain moment ! Et ils ont beaucoup à nous dire de la position ambivalente qu’ils occupent…

 

Horizons imaginaires : Comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs en tant qu’auteur ? Comment présenteriez-vous l’enseignant que vous étiez ?

 

Johan Heliot : Je n’ai été au final que peu de temps enseignant, d’histoire-géographie et de français, en lycée professionnel : cinq années en tout seulement. Je suis auteur depuis près de vingt ans en revanche, dont bientôt quinze à temps plein, de science-fiction principalement, pour adultes comme pour la jeunesse, même s’il m’arrive parfois d’écrire un roman policier ou d’aventure historique.

Lire plus

Posté par le 29 Avr, 2017 dans Romans et bandes dessinées | 0 commentaire

Réunion des dix ans à Poudlard

Réunion des dix ans à Poudlard

 

Par Francesca Robitaille

 

Un des plus récents livres tirés de l’univers Harry Potter, la pièce de théâtre Harry Potter and the Cursed Child (Harry Potter et l’Enfant maudit), est sorti en juillet dernier, et considérant à quel point la série a marqué mon enfance, il me le fallait à tout prix. Je me le suis donc précommandé sans hésiter, en mars, et j’ai avidement attendu qu’il soit livré à ma porte… pendant près de cinq mois, puisqu’il est officiellement sorti le 31 juillet 2016, neuf ans après la parution de Harry Potter et les reliques de la mort ! Je me rappelle avoir fait la file à minuit lorsque le dernier roman était sorti, et avoir terminé de le lire le lendemain, ce qui, à l’âge de dix ans, avait vraiment cimenté mon amour de la série et de la lecture.

Lire plus

Posté par le 28 Avr, 2017 dans Entrevues | 0 commentaire

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Patrick Senécal

Prof et/ou auteur ? Une micro-entrevue avec Patrick Senécal

 

Par Tiffany Qian

 

Afin de bien asseoir le tout premier dossier thématique de la revue des Horizons imaginaires, un dossier qui traite des liens entre les cultures de l’imaginaire et le monde étrange de l’école, nous avons interviewé neuf auteurs de science-fiction et de fantastique du Québec et de France, qui ont gracieusement accepté de répondre à nos questions. Évidemment, il ne s’agit pas de neuf choix aléatoires, puisque tous ces écrivains pratiquent le métier d’enseignant ou l’ont pratiqué pendant un certain moment ! Et ils ont beaucoup à nous dire de la position ambivalente qu’ils occupent…

 

Horizons imaginaires : Comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs en tant qu’auteur ? Comment présenteriez-vous l’enseignant que vous étiez ?  

 

Patrick Senécal : Je suis un auteur organisé, discipliné, qui écrit des romans très sombres sur la nature humaine et qui pratique un métier très solitaire. Comme professeur, j’étais spontané, parfois dernière minute, mais bon communicateur, et ce qui me plaisait le plus était de partager ma passion avec les gens. Donc, autant comme prof que comme écrivain, c’est la communication qui m’intéresse le plus.

Lire plus